Musées de Vienne

Edité le 09/12/2018

Newsletter

Restez informés des prochaines expositions


|
Accueil > Collections > Beaux-arts et arts décoratifs XVIIe-XIXe siècles > Tony Zacharie

Tony Zacharie

Le Puits des féesAntoine-Christian Zacharie dit Tony Zac (Vienne 14 mai 1819- id. 10 mars 1899)

Zacharie fait ses premières études à l'école municipale de dessin de Vienne. Puis, en 1840, il entre à l'école des Beaux-Arts de Lyon, et obtient en 1842 un premier prix en dessin ainsi qu'une première mention en peinture.
Il se rend ensuite à Paris où il préfère étudier librement les grands maîtres exposés dans les musées de la capitale.
Pour subvenir à ses besoins financiers, il s'attache à une maison de libraire, pour laquelle il réalise des compositions religieuses. En dehors de ses heures de travail, il se consacre à la peinture et, en 1849, il obtient une médaille de 3e classe au Salon de Paris. Puis sa production picturale se fait plus rare jusqu'à son retour à Vienne en 1862, où il s'installe définitivement et occupe le poste de professeur de l'école municipale de dessin. Les mythes antiques, dans lesquels il puise son inspiration depuis son enfance reste très présents dans son œuvre. Il peint Les Captives (Dernier épisode de la prise de Troie), Les Egypans et Les Compagnes de Sapho qui sont exposés, en 1868, au Salon de Paris.Sapho et ses compagnes

Vienne, de par son histoire, ses légendes et ses paysages, offre aussi des sujets au poète solitaire qu'il a toujours été. Du Puits des fées à La Vendange en passant par La Fontaine Saint-Gervais, Tony Zac aime raconter dans ses tableaux, le merveilleux et le plus beau de la nature. A sa mort, sa veuve organise une exposition suivie d'une vente de ses œuvres.

Original et indépendant, Zacharie fait preuve de détachement par rapport à l'enseignement classique. Plutôt que de sacrifier à la technique lisse employée par les académistes, il lui préfère la juxtaposition de petites touches fondues entre elles. En revanche son dessin reste précis, ce qui lui permet de décrire une multitude de détails. La facture générale, l'impression d'ensemble ne situent pas ses œuvres dans l'univers académique du « bien peint et du bien dessiné » mais s'apparente plutôt à l'esprit coloriste.


Prochainement dans les Musées de Vienne

Flux RSS rss
© 2008 Les musées de Vienne | Crédits et Mentions légales
noe interactive